Le feuilleton de Vladimir Bortko

Français > Vidéos et musique > Vladimir Bortko

Le feuilleton en dix épisodes Мастер и Маргарита, diffusé à la fin de 2005 par Telekanal Rossiia, a marqué des estimations sans précédent.

C'était la deuxième tentative de réalisateur Vladimir Bortko de filmer le chef-d'œuvre de Boulgakov. En 2000 il avait déjà été sollicité par le studio Kino-Most, associé au canal concurrent NTV, mais au dernier moment la compagnie n'a pas réussi à trouver un accord avec Sergei Chilovski, le petit-fils de la troisième femme de Boulgakov et le propriétaire des droits d'auteur. Cette fois-ci, avec Rossiia, ça a marché. Et ça n'a pas passé de manière inaperçue.

Cette épopée de plus de 8 heures a été fort critiquée, ou au moins regardée avec beaucoup de scepticisme, même avant qu'elle a été présenté sur l'écran. Quelquefois les critiques exprimaient une inquiétude sincère et bien fondée de l'authenticité de la série, mais quelquefois les opposants de Boulgakov se sont comportés comme des Latounski modernes en reprochant de la profanation à un film qu'ils n'avaient pas encore vu. Mais peut-être cela était à cause de la campagne publicitaire gigantesque qui a été lancée pour promouvoir la série ce qui pourrait apporter des raisons pour craindre une production à la Hollywood - ambitieuse, mais superficielle. Mais heureusement ce n'était pas le cas.

Pourtant la série était un événement même avant qu'elle a été diffusée. Du début les Russes pouvaient suivre le progrès de la production dans des émissions régulières à la télévision. Sur cette page vous pouvez voir une sélection de ces journaux et jeter un coup d'œil dans les coulisses des studios où les nombreux effets spéciaux ont été créés.

Vladimir Bortko

Le réalisateur Vladimir Vladimirovitch Bortko est né en 1946 à Moscou. Il a étudié la géologie à Kiev et a travaillé dans cette ville après son service militaire où il avait été technicien. En 1969 il est allé à l'Institut d'État Karpenko-Kary des Arts Dramatiques à Kiev. En 1974 il était directeur-adjoint au studio de Dovyenko et en 1980 directeur au studio Lenfilm

En 1983 il est devenu fameux avec son troisième film, Блондинка за углом ou Une blonde sur le coin de la rue avec Andrey Mironov et Tatiana Doguileva, mais son adaptation du livre Собачье сердце ou Coeur de Chien de Boulgakov avec Yevgeny Estigneev et Vladimir Tolokonnikov de 1988 était un énorme succès. Il a gagné le Prix Italia au Festival de cinéma à Perugia en 1989.

En 1991 il a fait Афганский излом ou Afghan Breakdown. C'était le premier film détaillé de l'armée russe à Afganistan après beaucoup d'années de propagande soviétique et de censure. Son exploit fringant suivant était l'adaptation du roman l'Idiot de Fedor Dostoïevski à une série de télévision en 2003. Les éloges qu'il a reçus pour cela ont été seulement surpassés par les commentaires deux ans plus tard pour Le Maître et Marguerite.



Partager cette page |