Boulgakov en bus

6 février 2010

En 1921, Mikhaïl Boulgakov venait de déménager à Moscou de Kiev avec le fort désir de devenir un auteur - et maintenant la Maison de Boulgakov vous invite à voir Moscou de son point de vue, comme c'était en ce temps-là.

Le musée a commencé à organiser des tours "de tram" pour visiter les endroits de Boulgakov, au départ seulement en russe, mais les tours en anglais devraient commencer en février. Ce que le musée appelle "un tram" est en réalité un bus agrémenté comme un tram - depuis que les trams étaient le seul transport en commun disponible à Moscou au cours des années 1920. Pour les fans de Boulgakov les plus dévoués il y a même une "promenade romantique nocturne spéciale" - en bus en hiver, mais une réelle promenade à pied dans l'été - chaque samedi soir.

Le tour du bus "302-bis" commence à Triumfalnaïa Plochtchad - le square avec un monument de l'ennemi de Bulgakov, Maïakovsky, au milieu - partant devqant la station de métro Maïakovsky. Pendant le tour vous entendrez quelques curiosités de la façon polie et intelligente de laquelle les deux auteurs querellaient l'un avec l'autre et vous découvrerez des traces de leurs querelles dans leurs écritures.

Quand le bus vous prend dans les petites petites rues de Tverskaïa oulitsa, vous verrez les maisons des contemporains de Boulgakov - Alexeï Tolstoï, dans le journal de qui Boulgakov a travaillé pour gagner sa vie - l'auteur Maxim Gorky, et le directeur de théâtre, producteur et acteur Vsevolod Meyerhold. Vous verrez aussi la maison où Marguerite aurait vécu, aussi bien que la rue où la tête de Berlioz a été coupée par “une femme soviétique ordinaire”, comme il dit dans le roman. Le trajet entier est rempli d'esprits tant soviétiques que mystiques: les histoires de vie communale avec les voisins alcoolisés, la police secrète, les arrestations et les disparitions mystérieuses d'auteurs et d'acteurs antisoviétiques. Vous entendrez même les questions qui ont été posées à Boulgakov par le NKVD après qu'ils avaient lu son Coeur d'un Chien, et des détails de sa conversation téléphonique avec Staline.

Après le tour, vous serez invités à la Maison de Boulgakov, où vous verrez des installations consacrées à l'auteur, mais ne vous trompez pas - ce n'est pas l'endroit où Bulgakov a vraiment vécu. Pour cela, vous devrez aller à l'entrée suivante, où l'appartement No. 50 est situé. Aussi connu comme le Mauvais appartement, c'est l'endroit où Bulgakov a vécu dans la pauvreté avec sa première femme, Tatiana, dans un appartement communal avec des voisins qui buvaient tout le temps. Boulgakov avait sa propre façon de lutter avec eux - il les a décrit dans ses romans.

En tout cas, Bulgakov a changé son adresse plusieurs fois à Moscou et certaines choses de son mobilier ont resté - et comme notre guide a dit: "la plupart des choses ici sont de la même époque, mais la majorité des possessions personnelles de Boulgakov sont dans son musée à Kiev qui a été ouvert 15 ans avant le nôtre - en 1989."

Cependant, d'une manière ou d'une autre, le Moscou de l'époque de Boul-gakov a survécu, en se cachant dans les petites rues autour de Tverskaïa et l'Étang du Patriarche et vous invite à explorer ses mystères.

Tours en langue russe, tous les jours
à 15h00, 17h00 et 19h00

adultes 500 roubles,
étudiants 300 roubles
.

Cliquez ici pour lire plus sur la Maison de Boulgakov

Tramway 302-bis

Tramway 302-bis    Tramway 302-bis



Partager cette page |