Kotelnicheskaïa Naberejnaïa

Français > Lieux > Mes endroits préférés > Kotelnicheskaïa Naberejnaïa

Les Sept sœurs est la dénomination commune utilisée pour décrire sept gratte-ciels à Moscou, qui devraient être la réponse de Staline à l’Empire State Building à New York. On les appelle aussi les gâteaux de mariage à cause de leur forme typique. Cette forme était argumentée au cours des 'années 30 comme un «lien organique entre l'architecture inévitablement modernisante et les caractéristiques historiques de l'architecture Moscovite, à savoir les formes construites en étages inspirées par les tours du Kremlin et le couvent Novodevitchi». C’était, évidemment, en contraste avec «l’anarchie architecturale» dans les pays capitalistes.

La plupart des Sept soeurs sont des bâtiments publics comme l'Université d'État de Moscou sur le mont des Moineaux, le Ministère d'Affaires Intérieures sur la place Smolenskaïa et l'hôtel Ukraine. Ils sont certainement kitsch et clinquants, avec beaucoup de symbolisme pour glorifier les réalisations de la société soviétique.

L'énorme maison divisée en appartements à la Котельническая набережная [Kotelintcheskaïa naderejnaïa] ou la Digue des chaudronniers et un autre à la place Koudrinskaïa sont les deux seuls gratte-ciels conçus comme des bâtiments résidentiels. Je suis d'une certaine façon attirée par le premier. Au début il a été occupé par les représentants de l'élite artistique et politique, mais de nos jours certains nouveaux riches s’y sont installés aussi dans leurs intérieurs de design.

La journaliste française Anne Nivat a écrit un livre intéressant sur ce bâtiment. Il est entitulé La Maison haute. Par une galerie de résidents, parmi lesquels la danseuse vedette Galina Sergueïevna Oulanova (1910-1998) du fameux Théâtre Bolchoï et de l'auteur Constantin Georgievitch Paoustovski (1892-1968), Nivat discute la transition de la Russie dictorial à un état démocratique. Elle déplie une image panoramique d'une société russe changeante avec les contradictions historiquement développées.

Cliquez ici pour regarder une photo à 360° de la Digue des Chaudronniers

Métro: Китай-город (Kitay Gorod)



Partager cette page |