translittérations

Bulgakov, Boulgakov ou Boelgakov?

Bulgakov, Boulgakov ou Boelgakov... c'est une question de translittération. Une translittération est l'opération consistant à substituer à chaque graphèmes d'un système d'écriture un graphème ou un groupe de graphèmes d'un autre, et ce indépendamment de la prononciation. Dans notre cas il s'agit de représenter les lettres de l'alphabet cyrillique en lettres latines - ou romanes. En utilisant des moteurs de recherche Internet comme Google ou Yahoo! vous recevrez probablement plus de résultats avec Bulgakov qu'avec Boulgakov ou Boelgakov. Bon... vous pouvez vous demander pourquoi, bon Dieu, on utiliserait Boelgakov? Et bien, je suis belge - ma langue maternelle est le néerlandais et ma deuxième langue est le français. Boelgakov est la translittération néerlandaise de Булгаков et Boulgakov est la translittération française. "Oe" en néerlandais se prononce exactement comme "ou" en français. En tout cas, Bulgakov produit plus de résultats, parce qu'il y a plus de pages Internet publiées en anglais qu'en français ou en néerlandais.

On utilise plusieurs systèmes pour la translittération ou la romanisation de l'alphabet cyrillique. Ce qui signifie que vous pouvez trouver de différentes orthographes occidentales pour les noms russes. Comme, par exemple, Горбачёв, qui apparaît souvent en anglais comme Gorbachev, mais qui est parfois aussi écrit comme Gorbatchov, Gorbatchyov, Gorbatchev ou - dans d'autres langues - Gorbatsjov ou Gorbatsjev.

À propos, Gorbatchov est le plus proche de la prononciation originale de Горбачёв. Plus proche que Gorbatchev, en tout cas. C'est comme Khrouchtchov et Khrouchtchev... très souvent les noms russes finissant sur -ёв sont écrit en français comme -ev, bien que -ov serait une forme plus appropriée. La cause est la façon russe d'imprimer leurs caractères e et ë. Dans le russe les caractères e et ë sont prononcés différemment (comme et ), mais dans les textes imprimés ils apparaissent souvent exactement le même comme e - les points sur le ë sont souvent omis, ce qui peut provoquer la confusion quand vous lisez un mot pour la première fois sans connaître sa prononciation.

Fondamentalement il y a deux types de systèmes pour translittérer les mots et les noms cyrilliques: un seul système international et beaucoup de différents systèmes locaux. Dans le tableeau ci-dessous je présente un aperçu des fameuses consonnes fricatives de l'alphabet russe. Je vous présente trois formes de translittération, un international (ISO/R9) et deux locaux - le néerlandais et le français.

Majusule

Minuscule

Nom

ISO

néerlandais

français

Ж
ж
Zje
ž
zj
j
Х
х
Cha
ch
ch
kh
Ц
ц
Tse
c
ts
ts
Ч
ч
Tsje
č
tsj
tch
Ш
ш
Sja
š
sj
ch
Щ
щ
Sjtsja
šč
sjtsj
chtch

 

Stella Artois, Hoegaarden et Leffe

Depuis quelques années le phénomène de la translittération est un problème pour les Russes aussi. Comme il y a beaucoup plus de contacts, aussi bien au niveau privé qu'au niveau des affaires, entre les Russes et les gens occidentaux, les Russes doivent s'habituer à des nouveaux mots étrangers. Pour intégrer les nouveaux mots dans leur langue ils se voient obligés de les translittérer dans l'alphabet cyrillique. Dans de telles situations, les Français ne s'inquièteraient pas: ils auraient vite trouvé des nouveaux mots avec un son français. Un Français ne connaît pas de computer, pour lui c'est un ordinateur et un software est un logiciel. Mais les Russes ne font pas ça. Ils utilisent le mot original et essaient de le translittérer aussi correctement que possible dans l'alphabet cyrillique, avec l'accent original. Ce qui mène quelquefois à des situations hilares. Un homme d'affaires est un Бизнизмен (prononcé biznizmèn, exactement comme c'est prononcé en anglais) et sur sa carte de visite il aura vraisemblablement fait imprimer le mot Менеджер prononcé comme Mènèdjer. Et dans beaucoup de pubs à Moscou les premières boissons mentionnées sur le menu sont souvent de bières produites dans ma ville natale Leuven: Cтелла артуа (Stella Artoua, translittération de Stella Artois), Хугарден (Ougaerden, translittération de Hoegaarden) et Леф (Lef, translittération de Leffe). Donc les Russes, contrairement aux Français, prononcent les noms de nos bières louvanistes correctement en général. Le Lef peut être Блонд (blond) ou Браyн (braun), et si vous ne l'aimez pas, vous pouvez toujours demander un Белле-вью крик (Belle-Vue Kriek).

Dans Le Maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov utilise des translittérations aussi, d'ailleurs. L'exemple le plus amusant est certainement l'exclamation de Koroviev dans le chapitre 12: Авек плезир! (Avek plaizir). Pour les Français: Avec plaisir!


Boulgakov et les stations de métro

Puisque cette section du site est écrite en français j'utiliserai, évidemment, la translittération française. C'est-à-dire... avec une exception. Puisque j''utilise la translittération anglaise pour référer aux stations de métro.

Je fais cela parce que vous ne trouverez pas de translittérations françaises dans les stations de métro de Moscou. Les translittérations anglaises, par contre, vous pouvez les retrouver.Les noms des stations sur les plates-formes sont indiqués uniquement en cyrillique, mais sur les plans du métro et dans les trains, ils sont présentés en russe, suivi par une translittération anglaise.

Une petite confidence: dans la premiére version du site, je ai écrit le nom de Boulgakov comme Bulgakov dans la section française, et non pas comme Boulgakov. Cette infraction des règles était inspirée par un pur égoïsme. Comme j'ai déjà expliqué au début de cette page: quand vous cherchez Bulgakov sur Internet, vous trouverez beaucoup plus de résultats que quand vous utilisez Boulgakov. Donc j'ai utilisé la translittération anglaise sans vergogne, même sur les pages françaises.Dans l'espoir que les lecteurs se souviennent des mots de Koroviev dans le chapitre 12: "Так что же, граждане, простить его, что ли?" - "Alors, citoyens, qu’est-ce qu’on fait ? On lui pardonne?" Mais c'est le passé. En ce moment, le site est connu par les machines de recherche, et j'essaie d'utiliser les bonnes translittérations partout.

Le tableau de translittératoins complèt



Partager cette page |