Académie polonaise-japonaise des technologies de l'information

Français > Adaptations > Films > Dessins animés > PJATK

La Polsko-Japońska Akademia Technik Komputerowych (PJATK) ou Académie polonaise-japonaise des technologies de l'information est une Académie polonaise avec les écoles à Varsovie, Gdańsk et Bytom. Sa Faculté des nouveaux arts médiatiques est un produit de la coopération avec l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie. Elle a été créée en 2005 et propose des études uniques qui combinent des compétences artistiques avec la maîtrise des technologies modernes  de l'information et de la communication. Un programme de baccalauréat de trois ans et un programme de master de cinq ans sont offerts en polonais et en anglais.

Le programme combine la théorie et la pratique dans le domaine des technologies de l'information et des arts visuels. Les étudiants se familiarisent avec la réalisation de courts métrages, en particulier avec la création d'effets spéciaux en utilisant des techniques 3D et d’animation par ordinateur. L'objectif principal de l'éducation artistique est de rendre les étudiants sensibles aux images, parce qu'ils sont essentiels pour l'animation par ordinateur et les jeux informatiques. Les étudiants de la Faculté des nouveaux arts médiatiques organisent également le MOTYF, un festival qui prend de l'importance internationale.

Cliquez ici pour cisiter le site web du MOTYF

Certaines des œuvres des étudiants de la Faculté des nouveaux arts médiatiques de la PJATK sont publiées sur YouTube. Ce est là où nous avons trouvé quelques animations basées sur des scènes du Maître et Marguerite.

Anna Poszepczynska a été inspirée par le rencontre de Mikhaïl Berlioz et Ivan Bezdomny avec Woland aux étangs du Patriarche, de même qu'Aleksandra Pobrotyń. Magdalena Wegiel montre la fin du Grand bal chez Satan où Woland scelle le sort de Mikhaïl Berlioz et du Baron Meigel, Anna Siwoń présente la représentation de magie noire de Woland au théâtre des Variétés, et Michał Sokołowski montre comment Marguerite utilise la crème d'Azazello et choisit pour la liberté.



Partagez cette page |