Mistrz i Malgorzata - Maciej Wojtyszko

Français > Adaptations > Films > Séries télévisées > Maciej Wojtyszko

Cette production de la télévision polonaise du roman de Boulgakov est une adaptation très fidèle à l'intrigue du roman original.

Quand il a été sortie, c'était l'adaptation la plus forte du roman de Mikhail Bulgakov jamais faite. C'était la troisième version d'écran du Maître et Marguerite dans le monde et la deuxième - après Pilatus und Andere, le film d'Andrzej Wajda - en Pologne.

Cette série raconte fidèlement l'histoire de Boulgakov, mais ne respire pas toujours la même atmosphère. Dans une interview, le réalisateur Wojtyszko a dit une fois que la série a été réalisée avec un budget tellement petit, qu'il n'y avait pas assez d'argent pour filmer des scènes dans l'obscurité complète. Donc, il ne fait jamais vraiment noir dans cette série. Comme un résultat, l'atmosphère nocturne du roman est absent.

Sur le côté positif, cette production se présente comme une grande pièce de théâtre. Comme si un groupe dramatique vraiment doué qui s'était rassemblé à des endroits russes, en utilisant le livre de Boulgakov comme un scénario. Il y a beaucoup d'amour dans cette production et la plupart des représentations sont très bonnes. Anna Dymna comme Marguerite et Wladyslaw Kowalski comme le maître ne sont pas mauvais, mais j'ai vraiment apprécié Gustaw Holoubek comme Woland et Zbigniew Zapasiewicz comme Pilate. Jan Jankowski comme Bezdomny joue un peu de manière chargée dans les scènes à l'étang du Patriarche au départ, mais s'améliore et grandit avec l'histoire. La plupart des rôles de soutien sont bien exécutés aussi.

Quelques scènes sont parmi les meilleurs que je n'ai jamais vu dans les adaptations du roman. Comme le rencontre grotesque du maître avec Lapchennikova, la secrétaire du conseil de rédaction qui doit se décider pour la publication possible de son roman, ou la scène de l'hypnose de masse des membres du personnel de la filiale de la Commission des spectacles et des délassements comiques à la rue Vagankovsky et l'interrogatoire de Pilate de Yeshoua Ha-Nozri sont magnifiques.

L'adaptation de Wojtyszko du spectacle de Woland au Théâtre variété est pourtant d'un niveau moindre, juste comme le vol de Marguerite sur le balai. Et la scène avec Koroviev et Béhémoth dans le magasin de devise Torgsin m'a manquée.

Le fan dur de Boulgakov trouvera quelques incohérences dans cette série : Mort-aux-rats n'est pas, comme Boulgakov décrit, quelqu'un qui «dépassait d’une tête le plus grand soldat de la légion, et qui était si large d’épaules que, littéralement, il cacha le soleil qui commençait à peine à s’élever au-dessus de l’horizon». Non, il est assez mince, presque gringalet dans cette série. Et l'orchestre à Griboïedov ne joue pas Halleluja, mais un autre foxtrot.

Mais, en général, vous ne vous ennuyerez pas de regarder cette adaptation qui, pendant trop longtemps, a seulement été disponible sur Amazon sur des casettes VHS de qualité inférieure, avec des images vagues et floues, une mauvaise qualité sonore et des sous-titres anglais carrément moches. Heureusement, la chaîne polonaise de télévision TVP a eu, tout à fait inattendue, l'idée de sortir la série sur DVD à l'automne 2014. Et, bien sûr, votre webmaster a au le réflexe de réaliser immédiatement des sous-titres en français, néerlandais, anglais, allemand, italien et espagnol.

Détails techniques

Médias
DVD

Réalisateur
Maciej Wojtyszko

Acteurs
Gustaw Holoubek (Woland), Anna Dymna (Małgorzata), Władysław Kowalski (Le maître), Janusz Michałowski (Koroviev), Zbigniew Zamachowski (Béhémoth), Mariusz Benoit (Azazello), Zbigniew Zapasiewicz (Ponce Pilate), Tadeusz Bradecki (Yeshoua Ha-Nozri), Jan Jankowski (Ivan Bezdomny), Maria Probosz (Hella)

Date
1990

Temps
373 minutes

Langues
Polonais

Sous-titres
Français, anglais, allemand, italien, espagnol, néerlandais



Partagez cette page |