Iouri Kara - Le sabot de l'ingénieur

Français > Adaptations > Films > Longs métrages > Iouri Kara > Le sabot de l'ingénieur

Le sabot de l'ingénieur

Dans le film Master i Margarita de Iouri Kara l'on peut regarder un fragment qui ne se trouve pas dans le roman. Elle apparaît à la fin de la scène à Étang du Patriarche, quand Woland défie Ivan Bezdomny à détruire une image de Jésus dans le sable. Boulgakov a décrit cette scène dans Le sabot de l'ingénieur, sa première version du Maître et Marguerite, mais il ne l'avait pas retenu pour la version finale.

Dans Le sabot de l'ingénieur le jeune poète s'appelle d'ailleurs Antokha Bezrodny. Bezrodny signifie le sans-famille. Dans les versions suivantes du roman son nom va changer encore en Ivanouchka Popov, Ivanouchka Bezrodny et enfin Ivan Bezdomny, le sans-abri.

Après l'incident avec le dessin de Jésus, Antokha arrive soudainement, et sans savoir comment, dans la Cathédrale de Saint Basil où Ivan le Terrible apparaît dans la porte. Ensuite il y a la scène à Griboïedov et le poète arrive à l'hôpital psychiatrique.



Partager cette page |