Le maître et Marguerite dans la musique populaire

Français > Adaptations > Musique > Musique populaire

Dans la musique populaire il ya toute une pléiade d'artistes qui ont intégré l'histoire du Maître et Marguerite dans leurs thèmes musicaux. Cependant, il n'est pas toujours clair si les artistes ont vraiment voulu exprimer spontanément et sincèrement comment le roman leur a enthousiasmé, touché ou ému. Parce que, parfois, les motivations commerciales sont claires. Nous osons, par exemple, douter la sincérité des larmes de la bagatelle Sacha Douma dans la chanson Не плачь, Марго! [Ne platch, Margo] ou Ne pleure pas, Margo.

Bien que les images de l'Union soviétique deviennent de plus en plus floues dans l'esprit des Russes, Le maître et Marguerite reste un thème bien connu, il est même du bon ton d'y consacrer une chanson. Ou juste un bon réflexe commercial, parce que les thèmes du roman de Mikhaïl Boulgakov sont encore bien populaires en Russie et au-delà.

Quelle différence avec l'été de 1972, lorsque l'artiste hongroise Zsu-zsa Koncz a enregistré sa chanson Margarita. A cette époque, la Hongrie appartenait encore au bloc soviétique, et il n'était pas évident de critiquer le système ouvertement. Le texte de la chanson décrit la scène de Marguerite qui apparaît au Bal de Messire (Woland).

Il est possible que j'ai raté quelques artistes ou chansons. Ainsi, si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à me contacter.

Cliquez ici pour prendre contact

Vidéos



Partager cette page |