Personnages bibliques

Français > Personnages > Personnages bibliques

L'histoire biblique de Ponce Pilate qui est sur les cornes d'un dilemme quand il doit se décider pour le sort de Yeshua Ha-Nozri ou Jésus de Nazareth couvre quatre des trente-deux chapitres du roman. Elle est racontée dans trois parties séparées.

La première partie est racontée par Woland à Berlioz et Ivan pendant leur réunion inattendue à l'Étang du Patriarche. La deuxième partie est dans le songe d'Ivan Bezdomny après qu'il a eu une injection à l'hôpital du docteur Stravinski et la troisième partie, étendue sur deux chapitres, est lu par Marguerite. Pendant que le Maître est dans un sommeil profond, étendu sur un divan dans la petite chambre voisine, après leur réunion, elle prend le manuscrit que Woland leur a rendu.

Boulgakov suppose que le lecteur connaît la Bible un peu. Il base son histoire de Yeshoua sur l'Évangile de Matthieu. Mais il utilise les noms araméens, qui sont historiquement plus exacts: Yeshoua au lieu de Jésus, Yershalaim pour Jérusalem, Kiriath pour Iscariote, il les a étudié profondement. Claude Ligny et Marianne Gourg, les traducteurs français, ne le suivent pas de manière aussi conséquente. Ils n'ont pas changé les noms de Jérusalem ou d'Iscariote dans leur traduction

Il y a beaucoup de références au système soviétique dans le roman. Césarée fait allusion aux datchas de luxe des apparatchiks du parti et le progrès de l'établissement de la ratification de la peine capitale d'Yeshua rappelle les interrogatoires arrangés et les verdicts dans l'ère de Staline.



Partager cette page |