Rainer Kunad - Der Meister und Margarita

Français > Adaptations > Musique > Operas et comédies > Rainer Kunad

Rainer Kunad (1936-1995) était un compositeur allemand, né à Chemnitz dans l‘ancienne République démocratique allemande (RDA). De 1955 à 1959 il a étudié la musique à Dresde et à Leipzig. De 1960 à 1974 il était responsable du département Schauspielmusik du Staatstheater à Dresde et à partir de 1971 il a aussi travaillé au Deutschen Staatsoper à Berlin. Il était également professeur de composition au Musik Hochschule à Dresde jusqu'en 1984 quand il ait quitté la RDA pour la République Fédérale allemande. Depuis lors la représentation de son oeuvre était interdit dans la RDA. Seulement en 1992, après la réunification de l'Allemagne, son oeuvre a été exécuté de nouveau à l'est du pays.

De 1984 jusqu'à sa mort, Kunad a vécu à Tübingen comme un compositeur et il a seulement écrit des compositions symphoniques et oratoires.

En 1983, il a accompli Der Meister und Margarita, son sixième opéra. Cette œuvre a été faite sur demande du Nationaltheater à Weimar, mais ils ont refusé de le réaliser, donc on a annoncé la représentation, en 1986, au Badisches Staatstheater à Karlsruhe comme la «première allemande». Le dramaturge pour cette représentation était Iouri Lioubimov (1917-), qui avait adapté l'histoire du roman pour son propre Théâtre Taganka à Moscou, mais qui avait perdu la citoyenneté de l'Union soviétique en 1984 et qui a été exilé à l'ouest. Le libretto est écrit par l‘auteur, poète et dramaturge Heinz Czechowski (1935-2009).

La «première allemande» a été suivie en 1987 par la première polonaise, qui a été réalisée sous les auspices du Festiwal Warszawska Jesień (Festival d‘Automne de Varsovie) au Théâtre Wielki sous le bâton de Robert Satanowski. Cette performance a été enregistrée par la Zweites Deutsches Fernsehen, la deuxième télévision publique allemande et émise en 1988.


Lire plus

Siglind Bruhn, chercheur dans le domaine de la musicologie du XX-ème sciècle à l'Institut des Humanités de l'Université de Michigan et «chercheur permanent» à l'Institut d’esthétique des arts contemporains de la Sorbonne, a fait une étude comparative des opéras de York Höller, Rainer Kounad et Sergueï Slonimski.

Cliquez ici pour lire l'étude de Bruhn

Détails techniques

Album
Non

Éditeur
Rimsting, Arends conatum, 1986



Partager cette page |