Personnages diaboliques

Français > Personnages > Personnages diaboliques

En fait, Woland fait peu lui-même pour tout chambarder à Moscou. En général il observe juste les actions, exécutées par d'autres. Souvent les Moscovites eux-mêmes, conduit par l'avarice ou par l'instinct pour survivre dans "une ville qui avait changé". Woland introduit l'action en posant des questions simples et logiques, en exprimant en passant son observation sur une situation et quelquefois d'une façon plus impérative en appelant brusquement le nom d'un des membres de son escorte. Qui entâme l'action alors.

L'escorte de Woland à Moscou se compose de cinq personnages, chacun avec de propres talents spécifiques. Koroviev/Fagot est le maître de choeur, l'interprète, le porte-parole. Béhémoth, le chat géant, est le violent, très habile avec un browning ou quand il a trouvé un réchaud à pétrole. Azazello est envoyé comme l'intermédiaire, pour recruter ou négocier. Abadonna reste à l'arrière-plan. Avec son impartialité rare sa sympathie va également aux deux camps opposés. Et finalement il y a Hella, la femme-vampire, la domestique adroite, rapide et efficace, il n’est pas de service qu’elle ne soit à même de rendre.

À côté de cette suite diabolique nous rencontrerons beaucoup plus de personnages au grand bal de Statan - ils sont tous les morts, évidemment et à l'exception du dirigent Johan Strauss et du violoniste Henri Vieuxtemps, ils ont tous fait quelque chose qui leur a fait aller en enfer - ou qui aurait pu leur faire aller en enfer.



Partager cette page |