Sur le Mont des moineaux

Le Mont des Moineaux

Sur des chevaux noirs, Woland, Koroviev, Azazello et Béhémoth préparent leur départ de Moscou à cet endroit, qui est appelé Воробьёвы горы [Vorobiovi gori] en russe. Ensemble avec le maître et Marguerite ils montent dans l'air et galopent.

Le mont des Moineaux se trouve sur la rive droite de la rivière de Moscou et atteint une hauteur de 220 mètres au-dessus du niveau de la mer, et entre 65 et 85 mètres au-dessus du niveau de la rivière.

Un jour, le Conseil pour la Rénovation de la Ville de Moscou avait décidé d'installer sur le mont des Moineaux le groupe sculptural qui avait été réalisé par le sculpteur russe Aleksandr Ioulianovitch Roukavichnikov (°1950) pour honorer Boulgakov, dans un petit parc sur la rive de la rivière, entre Andreïevskaïa Naberejnaïa et la rue Kosigina. Originalement ce monument aurait du avoir été installé dans le parc de l’étang du Patriarche.

En 1953 l'Université d'État de Moscou, l'une des Sept Sœurs de Staline a été construite ici. Les Sœurs sont sept gratte-ciels assez pompeux à Moscou, parfois aussi appelé les gâteaux de mariage à cause de leur forme typique.

Le campus universitaire est situé sur un des plus hauts points de Moscou, à 220 mètres au-dessus du niveau marin et à 85 mètres au-dessus de la rivière. L'observatoire avec une vue sur Moscou peut être atteint avec un funiculaire.

Pas loin de l'observatoire est le fameux Metromost, une station de métro sur un pont sur le fleuve. Ce pont, connectant Komsomolski Prospekt à Vernadski Prospekt, a deux niveaux : un pour la circulation automobile et un pour le métro. La station de métro Vorobiovie Gori avec son mur de verre est située au niveau plus bas.

En 1935, le mont des Moineaux a été rebaptisé en Ленинские горы [Leninskie gori] ou mont Lénine. Ce nom a été maintenu jusqu'à 1999.

Le Mont des Moineaux
Le Mont des Moineaux

Le monastère Novodievitchi

Près du Mont des Moineaux est situé le Новодевичье кладбище [Novodevitsie kladbichtche] ou le Couvent de Novodevichy, aussi appelé Couvent la nouvelle Vierge. Le couvent a été fondé en 1524 par Vasily III (1479-1533) pour commémorer la reconquête de Smolensk sur les Lituaniens.

Mais la plupart des bâtiments actuellement existants sont du 17ème siècle. C'était ici que l'on a élu Boris Fédorovitch Godounov (1551-1605) comme tsar et que Sofia Alexeïevna (1657-1704), la soeur impérieuse de Pierre le Grand (1672-1725), a été emprisonné.

Le couvent Novodevitchi a l'un des cimetières les plus réputés de toute la Russie. Beaucoup de Russes célèbres comme le chef du parti Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev (1894-1971), le réalisateur de films Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein (1894-1971), l'ancien ministre Viatcheslav Mikhaïlovitch Molotov (1890-1986), l'auteur Anton Pavlovitch Tchekhov (1860-1904), le pionnier de l'aviation Andreï Nikolaïevich Toupolev (1888-1972), le compositeur Sergueï Sergueïevitch Prokofiev (1891-1953)... et aussi Mikhail Afanasievitch Boulgakov (1891-1940) sont enterrés ici.

Boulgakov repose ici avec sa troisième épouse Elena Sergueïevna Niourenberg (1893-1970). Quand Elena Sergueïevna cherchait une jolie pierre pour la tombe, elle a trouvé un bloc de granit venant de Crimée. Plus tard il s’avérait être la pierre tombale originale de Nikolaï Vasilievitch Gogol (1809-1852).

Le monastère Novodievitchi
Le monastère Novodievitchi

Il enfonça ses doigts dans sa bouche, gonfla ses joues, et siffla

Cette forte sorte de sifflet est assez commune dans le folklore russe. Соловей-Разбойник [Soloveï-Razboïnik], par exemple, était un brigand légendaire qui pourrait tuer ses ennemis avec son sifflet. Il a vécu dans les bois dans le quartier de Bryansk. Il a eu l'habitude de se cacher dans les arbres sur la voie de Kiev et submerger des étrangers par son sifflet.

Un énorme morceau du rivage glissa dans l’eau

Cette phrase réfère à ce qui s'est passé au 19ème sciècle avec la fameuse cathédrale de Christ-Sauveur. Le tsar Alexandre Ier (1777-1825) avait promis de la construire à l'endroit où le palais de bois Vorobioï a été détruit en 1812 après le grand incendie qui a contraint Napoléon Bonaparte (1769-1821) de se retirer de Moscou.

Les plans originaux pour un projet néo-classique avec de très nombreux symboles maçonniques avaient été conçus par l'architecte Aleksander Lavrentievitch Witberg (1787-1855) ou Carl Magnus Witberg - il était d'origine suédoise - mais il n'a pas été possible de construire de la cathédrale sur l'endroit prévu.

En 1817, la première pierre de la cathédrale du Christ-Sauveur a été posée sur le mont des Moineaux. La cathédrale aurait du être construite sur le dessus, et aurait du descendre vers la rivière de Moscou par trois terrasses. Mais au cours des travaux de terrassement, on a découvert que le mont des Moineaux commençait à s'effondrer et à glisser vers le bas, et en 1827 la construction a été arrêtée. Douze ans plus tard, en 1839, la construction de la cathédrale a été reprise à un endroit plus proche du Kremlin, et suivant des plans de l'architecte Konstantin Andreïevitch Thon (1794-1881).


Précédent      Suivant